Secrets « handicap » mathématiques

Secrets « handicap » mathématiques

Saviez-vous que les nombres jouent entre eux ?

L’invention et l’écriture des nombres sont à l’origine de l’existence des mathématiques.

Pour certains d’entre vous, « …Pour des raisons complexes, les nombres au quotidien vous stressent, vous avez pris l’habitude de les ignorer. C’est bien simple, vous ne les lisez ou ne les entendez même pas… Car les chiffres, eux, ne vous ignorent pas. Ils s’accumulent autour de vous. Ils régentent une partie importante de votre vie, celle de votre entreprise, de votre pays. Vivre sans eux, c’est accepter d’être handicapé.”  [Philippe Chambon]

C’est un domaine de savoirs abstraits, construit par la réflexion et la logique humaine. Les mathématiciens ont créé leur propre langue qui désigne l’ensemble des lettres, des mots techniques, des formes, des signes de ponctuation, des flèches et des symboles géométriques appartenant aux mathématiques (Arithmétique, Calcul Mental, Géométrie, Algèbre…).

Mathématiques

 

Il existe 3 systèmes de numération basique :

  1. décimal : celui des humains avec 10 chiffres (0,1,2,3,4,5,6,7,8,9) ;
  2. hexadécimal : celui des informaticiens avec 16 symboles
    (chiffres et lettres) ;
  3. binaire : celui des ordinateurs avec 2 chiffres (0,1) :

numerotations

Je le rappelle sans préjugé : quelle que soit la discipline à étudier, la première étape du processus d’apprentissage est bien la compréhension et la clarté de l’objectif sur l’utilité des nouvelles connaissances à acquérir.

Comme toutes les langues, le langage mathématique évolue, se transforme au fil des époques. Donc pour réussir à apprivoiser les mathématiques, il est avant tout nécessaire de connaître et de comprendre son vocabulaire, “son jargon” tout comme une langue étrangère (s’intéresser à son origine ou sa construction peut vous aider) puis :

  1. Traduire en français “concret”, cependant cela reste insuffisant !
  2. Visualiser, Évoquer est vraiment une étape importante pour comprendre (c’est-à-dire trouver une représentation visuelle personnelle et concrète de chaque objet mathématique) ;
  3. Avoir de solides fondations pour de fortes constructions à long terme. Si vous ne possédez pas les notions essentielles comme la connaissance des différents chiffres, des nombres, des opérations de base, vos tables de multiplication, des formules, des théorèmes  etc., vous ne pouvez espérer réussir sans calculette ou aide extérieure.


Les nombres changent de tête

Voici quatre évolutions historiques de la numérotation. Environ 2 000 ans avant J.C., les Anciens Égyptiens utilisaient des symboles différents pour coder les nombres comme ceux-ci :

la barre clip_image002 pour coder UN  – clip_image003le pont pour coder DIX  –  la volute clip_image005 pour coder CENT.

A la même époque, en Mésopotamie, entre le Tigre et Euphrate (à l’emplacement de Irak actuel), s’installait une brillante civilisation qui eut une très grande influence dans l’Antiquité : la civilisation babylonienne. Ils utilisaient uniquement deux symboles pour écrire les nombres : clip_image001et clip_image002[4].

=> Jusqu’au nombre 60, ils utilisaient la base 10 et au-delà de 60 l’écriture sexagésimale (comme la subdivision actuelle du temps en heure, minutes, secondes).                                           (sources de l’Institut Don Bosco de Liège)

Les Grecs utilisaient les lettres de leur alphabet pour écrire les nombres. Ils utilisaient donc 27 symboles pour coder dans un système additif les nombres de αʹ Alpha = 1  à ωʹ Omega = 800  et le symbole ϡʹ Sampi = 900, (Sampi, supprimé de l’alphabet grec).

Enfin, les Romains utilisaient sept symboles groupés par 2 ou 5 pour écrire les nombres.

I = 1   –   V pour 5 – X = 10   – L = 50   – C = 100   – D = 500   –   M = 1000

Généalogie des numérations depuis l’Inde
Le
système numéral de la brāhmī est l’ancêtre des chiffres arabes

Numeration-brahmi_fr

Système de numération Brahmi et sa descendance – Auteur : Piero

Suite de l’article et secrets mathématiques

Dans un autre article, je vous présente d’autres méthodologies plus élaborées qu’utilisent les mémoires prodigieuses et les champions, “athlètes” des sports de mémoire. C’est par ici « chiffres-systemes-comment-devenir-un-champion-de-la-memoire-part-3 »

A très bientôt,
Patrick

* Première image : adaptation de la Photo de Lienhard Schulz – by Scholz & Friends Sensai, agency of „Walk of Ideas“

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  1. constantin dit :

    Merci PatriCk pour toutes ces réflexions et ces articles hyperinteressants.
    je vous souhaite pour votre anniversaire beaucoup de bonheurs, de joie et le meme enthousiasme pour écrire, partager et faire réfléchir les autres
    Sonia

  2. Patrick dit :

    Bonjour Brahim,

    1 – Pour votre question au sujet de l’apprentissage s’agit-il d’apprendre la multiplication ou bien les tables de multiplication ?

    La différence n’est pas à négliger.

    A ce propos, je suis justement en train de préparer une petite chronique. Je traite cette question, assez souvent, depuis plus de 30 ans maintenant en soutien et tous les parents sérieux me posent les mêmes questions.

    Afin de vous répondre un peu plus chaleureusement, Brahim, je mets en place dès la semaine prochaine une page avec ma première vidéo réponse qui est pour votre question. Je vous préviendrai par mail… promis !

    Une première réponse qui va vous paraître simpliste mais efficace : Jouer avec votre enfant à ce « Jeu » mais sentez bien le moment où l’enfant sera dans un moment intense et conquis pour arrêter (entre 1 à 10 minutes suivant l’enfant).

    L’important avec les enfants, voire les plus âgés est de savoir créer un climat, une sensation de désir et de le stopper quand il est installé. Pourquoi ? Éviter la lassitude et augmenter le désir de jouer d’apprendre avec ce jeu!

    Donc Brahim, inventez, trouvez des jeux qui permettent d’apprendre ce que vous souhaitez et suscitez le désir… Sans oublier les 7 stratégies CERVEAU.

    Je vous donnerez dans mon prochain article des pistes de jeux et autres astuces.

    2 – N’hésitez pas à profiter de mon anniversaire ce mois-ci pour profiter de l’offre faite au bas de mon article. Un travail de productions pour Mémoire-Facile avec mes différents Parrains et Collaborateurs : « La Mémoire Des Enfants à l’école Audio-Guide (livre + mp3). Comment aider votre enfant à réussir à l’école? Les trucs et les astuces d’un spécialiste. »

    Envoyez-moi votre souhait via ce mail :
    memoire.facile@gmail.com
    Je ne vous demande rien en échange,
    Brahim, tout de bon pour vous et votre petite famille,
    Patrick

  3. BRAHIM dit :

    Tout d’abord merci pour ces asuces pour la mémorisation des chiffres.

    je cherche une technique pour l’apprentissage de la multiplication pour ma fille.

    fidèle à vos articlres.

    t. brahim

line
footer
Propulsé par WordPress | Conçu par Elegant Themes