Ouest-France à Montaigu (Vendée), samedi 09 octobre 2010


Comment améliorer ses

techniques de mémorisation ?

Ouest-France Conférence sur la mémoire à l'école
Vincent Delourmel et Patrick Boutain, spécialistes des sciences cognitives.

Pourquoi vous êtes-vous intéressés à la mémoire ?

Nous avons tous les deux une passion, la magie. Pour être un bon illusionniste, on se doit de développer sa mémoire. La base de nombreux tours consiste également à créer des parenthèses de mémoire dans la tête du spectateur. En devenant professeur l’un et l’autre, nous avons eu envie de faire partager à nos élèves quelques principes de bases sur son fonctionnement.

Quels sont les secrets pour avoir une bonne mémoire ?

Pour mémoriser, il faut être prêt à recevoir l’information. Cela implique de la motivation, de l’attention et de se fixer un objectif. Ensuite, il faut s’approprier l’information avec nos 5 sens. Vient aussitôt après la phase d’encodage où il faut comprendre, expérimenter, répéter. Jusque-là, on parle de mémoire à court terme. Pour inscrire l’information dans la mémoire à long terme, il faut la réactiver régulièrement l’utiliser et la partager.

Quels conseils donneriez-vous aux parents de jeunes enfants ?

Les recherches d’Alain Lieury enseignant à l’Université de Rennes ont démontré qu’il y avait un lien très fort entre la maîtrise du vocabulaire et la mémorisation. Nous pouvons donc encourager vivement les parents à lire des histoires à leurs jeunes enfants ce qui les préparera à une lecture autonome par la suite.

Et pour les moins jeunes ?

L’école nous oblige à sortir de notre zone de confort en nous confrontant à plusieurs disciplines et différentes approches. En devenant adultes, nous nous spécialisons dans les domaines où nous sommes bons mais nous réduisons ainsi les possibilités de notre mémoire. Ce qui est essentiel, c’est de rester curieux toute sa vie. Le goût d’apprendre permet à chacun de trouver ses techniques.

Source : OUEST FRANCE